La Légende d'Ys

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du forum » Gazelle » Archives de la Gazelle
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message

Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 608


Nôme: Assiout
Message Dimanche 1 Sep 2013 18h11 Répondre en citant

Nota : L'histoire relatée est la version chrétienne d'Ys. La version celte est annoncée en fin d'histoire.

Nous sommes en 350 après Jésus-Christ, toute la Gaule est encore envahie par les Romains.
Pas de village d'irréductible mais un petit royaume, la Cornouaille (pas la Cornouailles actuelle britannique) située à l'ouest de la France, dans le Finistère actuel principalement.



Le roi y était légendaire, il s’appelait Gradlon...

Gradlon était un grand chef de guerre, surtout en mer. Sa grande flotte lui était précieuse et un jour, il se retrouva en campagne en plein hiver dans les terres du Nord.

Beaucoup de marins moururent de froid et le moral était bien loin du beau fixe. Gradlon voulait lancer l'offensive contre une forteresse faiblement gardée mais les marins se rebellèrent et refusèrent de monter à l'assaut.
Gradlon laissa ses navires et ses hommes retourner en Bretagne et décida resta sur cette terre, seul.

Le roi sentit une présence, proche de lui. Il se retourna et vit une femme, aux longs cheveux roux et au teint blanc comme la neige.



Elle s'appelait Malgven et était la Reine du Nord. Elle glissa au roi :
- Ta renommée est venue jusqu'à moi: je connais ton courage et ton adresse au combat. Mon vieux mari est, lui, incapable de tels exploits. Nous allons le tuer puis, tu m'emmèneras dans ton royaume de Cornouaille.

Dès la nuit, le meurtre fut perpétré. Les deux amants quittèrent la forteresse sur le cheval de mer de Malgven, Morvarc'h qui est d'un teint noir comme la nuit. Le cheval galopait rapidement et rattrapa les navires qui étaient en route pour la Cornouaille.



Gradlon et Malgven passèrent une année entière en mer. Malgven était enceinte et mit au monde ,sur un des navires, une fille qu'ils appelèrent Dahut. Malheureusement, la jeune mère tomba gravement malade quelques jours plus tard et mourut.

De retour en Cornouaille, le roi ne quittait plus son château, touché terriblement par la mort de son épouse. Ce qui n'était pas le cas de la jeune Dahut qui avait grandement grandie depuis quelques années...



Dahut adorait la mer, elle passait la majeure partie de son temps à sillonner le long des côtes.
Un jour, elle demanda a son père de lui construire une ville, une cité au bord de la mer...

Une grande cité vit rapidement le jour. Pour la protéger des calamités, une grand digue fut construite, encerclant la ville, avec une unique porte de bronze qui permettait d'y accéder. Gradlon seul gardait la clef. La ville fut baptisée Ys.



Chaque soir, les pêcheurs voyaient la jeune princesse chanter. Elle y prônait son amour pour l'océan.

Océan, bel Océan bleu, roule-moi sur le sable, je suis ta fiancée, Océan, bel Océan bleu. Je suis née sur la mer, dans les vagues et l’écume, quand j’étais enfant ,je jouais avec toi. Océan, bel Océan bleu, roule-moi sur le sable, je suis ta fiancée, Océan, bel Océan bleu. Océan, toi qui retourne comme tu le veux bateaux et hommes, donne- moi les navires somptueux des naufrages et leurs richesses, or et trésors. Fais venir dans ma ville de beaux marins que je pourrai regarder. Ne sois pas jaloux, je te les rendrai l'un après l'autre. Océan, bel Océan bleu, roule- moi sur le sable, je suis ta fiancée, Océan, bel Océan bleu."

La ville était souvent en fête et faisait de nombreux festins et orgies. Dahut aimait les hommes et la mer lui envoyait de nombreux marins. Chaque soir, elle sortait avec un nouvel homme.

Un masque magique était donné aux amants d'un soir qui allaient voir la belle. Ce masque étranglait l’amant avant la fin de la nuit et un homme de main allait jeter son corps en mer dans l’enfer de Plogoff.



Un jour de printemps, un chevalier étrange à la longue cape rouge et sinistre arriva dans la ville d'Ys. Dahut lui sourit, le chevalier ne la regarda pas. Un soir cependant, il accepta de venir auprès d'elle.

Soudain, un grand bruit s’éleva du côté de la mer et un terrible coup de vent heurta les murailles de la ville d'Ys..

Dahut lança au chevalier :
- Que la tempête rugisse, les portes de la ville sont solide et c'est le Roi Gradlon, mon père, qui en possède l'unique clé, attachée à son cou"

Le chevalier glissa discrètement à la jeune femme :
- "Ton père ,le roi, dort, tu peux maintenant t'emparer facilement de cette clé"

La réaction de Dahut fut rapide. Elle alla dans la chambre de son père, s'approcha doucement de lui et prit la clé et l'attacha à une chaîne autour de son cou.



Aussitôt, une énorme vague, plus haute qu'une montagne, s’écroula sur Dahut. Le chevalier démoniaque (c'est Satan) en profita pour subtiliser la clef et alla ouvrir la grande porte qui donnait accès à la cité.

Son père se réveilla et elle lui dit:
- Père, vite, prenons le cheval Morvarc'h, la mer a renversé les digues".

Le roi prit sa fille sur le cheval, la mer était déchainée. Dahut se serra contre son père et lui dit: "Sauvez-moi, mon père !"

Cependant, une grande voix résonna dans l'air et disait : "Gradlon, lâche la princesse"

Un homme apparut, c'était Saint Guenole...



Il dit à la princesse :
- Malheur à toi, tu as voulu voler la clé de la ville d'Ys!"
Dahut répondit: "Sauvez-moi, emportez-moi au bout du monde!"

Mais le cheval Morvarc'h ne bougeait plus. Saint Guenole répéta son ordre à Gradlon
-"Lâche la princesse!"

Dahut glissa et le Roi Gradlon, furieux, poussa sa fille dans la mer. Les vagues se refermèrent sur la princesse.
La mer engloutit alors la ville d'Ys, et tous les habitants furent noyés.



Le cheval du roi repartit, bondissant sur les plages puis au travers des prés et des collines, galopant toute la nuit. Gradlon venait de rejoindre Quimper. Il décida d'en faire sa capitale et y vécut le restant de ses jours.

A sa mort, on sculpta sa statue dans du granit. Cette statue est aujourd'hui élevée entre les deux tours de la cathédrale Saint Corentin à Quimper. Elle représente le Roi Gradlon, à cheval, regardant en direction de la ville disparue.



Après sa noyade, Dahut devint une sirène. Elle apparaissait aux pêcheurs de la baie de Douarnenez les soirs de pleine lune, peignant sa longue chevelure.



Les marins en firent un poème :

Gwelas-te morverc'h, pesketour
O kriban en bleo melen aour
Dre an heol splann, e ribl an dour ?
Gwelous a ris ar morverc'h venn,
M'he c'hlevis o kanann zoken
Klemvanus tonn ha kanaouenn.
As-tu vu, pêcheur, la fille de la mer,
peignant ses cheveux blonds dorés
au grand soleil sur le bord de l'eau ?
J'ai vu la blanche fille de la mer,
je l'ai même entendue chanter,
plaintifs étaient l'air et la chanson.


Selon certains, par temps très calme, on peut entendre encore les cloches de la ville disparue.



La légende rapporte que la ville d'Ys s’élevait dans la baie de Douarnenez. Le lieu-dit Pouldavid, quelques kilomètres à l'est de la ville de Douarnenez, est la forme française de "Poul Dahut", le "Trou de Dahut" en breton, et indique l'endroit où la princesse fut engloutie par les flots.

On dit aussi que la ville d'Ys était la plus belle ville du monde et que Lutèce fut baptisée Paris car "Par Ys" en breton signifie "pareille à Ys"

Deux proverbes populaires vont d'ailleurs dans ce sens :

Abaoue ma beuzet Ker Is, N'eus kavet den par da Baris : Depuis que fut noyée la ville d'Ys, on n'en a point trouvé d'égale à Paris

Pa vo beuzet Paris, Ec'h adsavo Ker Is : Quand Paris sera engloutie, Resurgira la ville d'Ys

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Version Celte :

Gradlon était un grand et fervent chrétien.. Dahut bien au contraire, tentait de modérer le fanatisme de son père en plaidant pour la liberté de culte (Gradlon convertissait, on peut le dire, son peuple avec une grande douceur...)
Avec les orgies et les fêtes, Dahut et sa cité étaient donc perverties au plus haut point...
Les chrétiens tentaient sans cesse de vouloir annexer la ville et Dahut alla demander de l'aide à Cernunnos, le dieu de la terre... Les dieux décidèrent ensemble d'engloutir la cité pour la protéger du christianisme.

Pour les Celtes, celui qui verra la ville sous les eaux et s'y rendra permettra de lever la protection de Cernunnos.



-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Bonus "A la découverte des illustrateurs" :

La plus belle mine d'illustration se trouve sur le site DeviantArt.
N'hésitez donc pas a aller visiter les galeries d'illustrateurs des belles images de cet article.

- "Né de la mer et du vent, Morvarc'h erre, galopant sur Les Flots Bleus tumultueux" par Stolvezen (Illustratrice Française)
http://stolvezen.deviantart.com/

- "Ys, la ville sous marine perdue" par Laura Csajagi (Illustratrice Française)
http://laura-csajagi.deviantart.com/

- "Cernunnos" par Andrea Koupal (Illustratrice Américaine)
http://andrea-koupal.deviantart.com/

- "Dahut" par Maelinn (Illustratrice Française)
http://maelinn.deviantart.com/



Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du forum » Gazelle » Archives de la Gazelle



Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum





© Egyptis.com - Contact - Règlement du forum - Powered by phpBB © phpBB Group