Hatsune Miku

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du forum » Gazelle » Archives de la Gazelle
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message

Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 608


Nôme: Assiout
Message Dimanche 9 Mar 2014 1h05 Répondre en citant



Contrairement à ce qu'on peut croire à première vue, Hatsune Miku n'est pas un personnage d'anime ou de manga.

C'est une chanteuse virtuelle créée à partir d'un logiciel de synthèse vocale qui se base sur le logiciel VOCALOID2 développé par Yamaha.



C'est la société Crypton Media en 2007, une entreprise de logiciels musicaux qui commercialise un dérivé de cette version de synthèse vocale qu'elle nomme Hatsune Miku "Premier son du futur", contenant une voix synthétisée, pour différencier son produit avec le logiciel de base de Yamaha.
Crypton demande à KEI d' illustrer la jaquette de la boîte avec une jeune femme. Hatsune Miku était née... le 31 Août 2007. Elle a 16 ans, pèse 42 kg et mesure 1,58 m. Sa couleur prédominante est le turquoise (sur la base de la signature bleu-vert des synthétiseurs YAHAMA) et son objet fétiche est le negi (un poireau).



Mais d’où vient ce poireau ? Car la toute première chanson populaire d'Hatsune Miku a été la reprise de la musique "Levan Polska".
Un fan a repris cette musique avec un clin d’œil bien marqué au clip de "Levan Polska" avec Orihime de la série "Bleach" (une animation flash de 4 images en boucle d'Orihime Inoue faisant tourner une ciboule (plante de la même famille que le poireau)



La voix d'Hatsune Miku n'est cependant pas 100% synthétique. La voix de base utilisée et transformée est celle de Saki Fujita, une jeune chanteuse Japonaise, née le 19 Octobre 1984, qui réalise principalement des génériques pour les animés les jeux vidéos. C'est sa voix douce et claire qui a attiré l'attention de Crypton et ils n'ont pas hésité à lui demander de prêter sa voix pour les échantillons de la banque vocale de Vocaloid 2.
Son nouvel objectif ? Fournir des échantillons de voix en anglais pour ajouter mais surtout compléter la banque vocale anglaise d'Hatsune Miku.



Très rapidement après la sortie du logiciel, Miku est devenue au Japon un phénomène d'une importance considérable et les sites de vidéos en ligne comme youtube sont remplis de centaines de créations utilisant la voix "libre" d'Hatsune Miku, car la société Crypton n'a pas limité et a même encouragé l'utilisation de l'image du personnage. Le logiciel est avant tout communautaire.

Hatsune Miku appartient donc à tout le monde et chaque utilisateur est libre d'avoir sa propre vision du personnage.

Un an seulement après la sortie du logiciel, un programmeur, Yu Higuchi , sortit un logiciel permettant tout simplement d'animer des personnages, dont Miku Hatsune. Ce qui permet finalement d'avoir des clips musicaux combinant chant et chorégraphie de la chanteuse.



Hatsune Miku rencontre un vrai succès depuis plus de 3 ans et son statut a largement changé dans l'esprit des Japonais. Celle qui n’était qu’un personnage illustratif est désormais perçue comme une artiste à part entière.

La démarche commerciale commence mais reste quasiment japonaise à part entière.
Un 1er album officiel est produit par de grands compositeurs Japonais et les concerts débutent en 2009 où Hatsune Miku se produit sur scène grâce à un hologramme 3D et avec de vrais musiciens !




La star virtuelle accède bientôt au rang de vedette internationale en commençant à s'exporter à l'étranger où un premier concert est réalisé aux États-Unis en 2011 ainsi que la sortie d'un album, Supercell.

Sa première apparition en France est très récente puisqu'elle a eu lieu en Novembre dernier au Châtelet à Paris dans une pièce d'opéra dénommée "The End" , spectacle né de la collaboration du musicien Keiichiro Shibuya, spécialiste de musique électronique et du metteur en scène Toshiki Okada.
La partition inclut des arias, des récitatifs, comme dans un opéra traditionnel. Même si l’opéra a déjà été joué avec instruments et chœurs réels, tout, à Paris, a été entièrement artificiel, conçu par des sons de synthèse.




Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du forum » Gazelle » Archives de la Gazelle



Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum





© Egyptis.com - Contact - Règlement du forum - Powered by phpBB © phpBB Group