Salle des débats
Aller à la page 1, 2, 3 ... 18, 19, 20  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du forum » Nome de Guizeh
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message

Inscrit le: 11 Juin 2009
Messages: 198
Localisation: 69


Message Mardi 18 Mai 2010 11h18 Répondre en citant

Bonjour habitants de Guizeh!

A plusieurs reprises, lorsque des joueurs ont manifesté leur désir de s'exprimer sur la vie ou la politique de la ville en utilisant le "Défouloir" du forum de Guizeh, ils ont été rappelés à l'ordre, car le post n'était originellement pas fait pour ça. Je cherchais depuis quelques temps une idée, pour permettre aux Guizéhens qui le souhaitent de pouvoir s'exprimer, et bien ou en mal, sur la politique Guizéhenne. Cette idée, je l'ai trouvée lors de mon passage dans la joyeuse cité de Bubastis. Je leur emprunte donc cette "salle des débats" pour l'adapter à notre ville.

Cette salle vous donne la possibilité de débattre sur la vie de Guizeh et sur la politique qui y est exercée!

Tout le monde est invité à participer, vous pouvez aussi bien y déposer un sujet de mécontentement qu'une remarque positive.

ATTENTION: ce post n'a pas vocation aux règlements de comptes personnels entre joueurs, sachons faire preuve de civisme pour débattre dans la courtoisie (et le respect des chartes :) ).
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Inscrit le: 03 Sep 2007
Messages: 1745
Localisation: Bruxelles / meidoum

Nôme: Meidoum
Message Dimanche 12 Déc 2010 15h41 Répondre en citant

Cheyenne a écrit:

Cette salle vous donne la possibilité de débattre sur la vie de Guizeh et sur la politique qui y est exercée!


Une salle de débats restée bien vide ...

Dommage c'était une excellente initiative :)

Je ne suis pas résidente de Guizeh, j'y ai juste un atelier et j'y passe régulièrement et voter notamment ;)

Peut-être que pour débattre, poser des questions il faut commencer par être informés ? non ?

Je sais que, contrairement à la plupart des villes, les stocks et bilans sont postés sur votre forum privé ...

A l'instant, je cherchais les droits de douanes ... j'ai fouillé un peu partout, peut-être trop rapidement mais je n'ai rien trouvé :euh: A moins qu'elle ne soient sur votre page d'accueil ?

Y-a-t-il une raison pour que les taxes ne soient pas visibles ?

je sais que Cheyenne, initiatrice de ce post n'est plus nomarque mais si Joseph 21 pouvait répondre, ce serait bien sympa de sa part :)

Merci et bon dimanche :)

Paprika
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Invité








Message Dimanche 12 Déc 2010 15h59 Répondre en citant

Hello,

Vu la politique actuelle menée par Joseph, et ce en particulier sur les céréales ;)

Si celui-ci est ouvert à la discussion, au débat donc aussi, et bien je suis tout à fait d'accord pour engager la discussion et comprendre les tenants et aboutissants de ce qu'il est en train de se passer à Guizeh :)

Comme paprika, j'y ai mon ti atelier, que j'hésite, tout de même, à réaffecter au vu de la politique menée actuellement ;)

J'espère grandement qu'un suivi et une attention particulière sera accordée à ce topic qui a le mérite d'avoir vu le jour :)

Bonne journée Guizeh !
Haut de page

Inscrit le: 31 Aoû 2007
Messages: 121



Message Dimanche 12 Déc 2010 20h43 Répondre en citant

Voici les taxes de guizeh
http://img225.imageshack.us/img225/4111/taxe01.png
http://img811.imageshack.us/img811/7375/taxe02.png
http://img442.imageshack.us/img442/4351/taxe04.png

Edit modération : Les images ne sont pas conformes aux dimensions requises par la charte du forum et en déforment ainsi la lecture. L'URL a été retiré


Apres je vois pas ou est une mauvaise politque de que de servir sa ville et ces habitants


Je reste a votre entieres disposition pour d'autres questions

joseph21 nomarque de guizeh
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Inscrit le: 11 Juin 2009
Messages: 198
Localisation: 69


Message Dimanche 12 Déc 2010 20h44 Répondre en citant

Je ne suis plus nomarque, mais je peux peut-être quand même répondre à certaines choses ;)

Paprika >> Il est exact qu'à Guizeh, les bilans sont postés sur le forum de Guizeh, mais celui-ci n'est pas "privé", dans le sens où il peut tout à fait être consulté sans inscription, et le lien est visible en page d'accueil de la ville :)

Pour les taxes, il est vrai qu'elles ne sont affichées nulle part, mais je ne pense pas que ce soit par volonté de dissimulation... Je ne crois pas que Guizeh soit la seule ville où les taxes ne sont pas clairement affichées, et j'avoue n'y avoir même jamais pensé lors de mes mandats... Le nomarque fera comme bon lui semble a ce sujet.

Flat' >> je ne me permettrai pas de répondre à la place du nomarque, je suppose qu'il viendra lui-même expliquer sa politique, toutefois je crois comprendre le pourquoi de la hausse volontaire du prix des céréales... J'ai été la première à exprimer mon mécontentement lors de la hausse anormale du prix des céréales il y a quelques temps, suite à un épisode de mauvaises crues.

Or, il se trouve qu'actuellement, et ce depuis un certain temps déjà, le marché du pain est totalement saturé chez nous! On a beau expliquer en long en large et en travers que la ville n'a pas à assumer toute la production boulangère du nôme, et qu'elle n'achète que les quantités nécessaires pour nourrir les soldats, les boulangers ne cessent pas pour autant de produire, ce qui entraine, si la ville n'intervient pas, une chute du prix du pain et un engorgement très très rapide sur le marché, et des plaintes de la part des boulangers qui reprochent à la ville de ne pas acheter le pain... bref, les boulangers ont pris l'habitude que la ville achète tout leur pain, ce qui est impossible étant donné le peu de soldats en caserne et l'énormité de la production boulangère de la ville... je présume donc qu'en provoquant une hausse du prix des céréales, notre nomarques espère ralentir la production boulangère, ou à défaut, éviter une chute du prix du pain...

Je précise que lors de mon mandat, j'ai du envoyer près de 1500 miches et galettes pour échanges aux comptoirs, afin de désengorger le marché... étant donné la récente limitation des échanges aux comptoirs et le peu d'iti volontaires disponibles, cette solution ne peut être que ponctuelle...
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Inscrit le: 11 Juin 2009
Messages: 198
Localisation: 69


Message Dimanche 12 Déc 2010 20h45 Répondre en citant

Oups Jo, j'avais pas vu que tu avais répondu :dent:
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité








Message Dimanche 12 Déc 2010 22h10 Répondre en citant

joseph21, quel est l'intérêt d'une montée si brutale et aussi importante du cours des céréales? Quel est ton but derrière tout ça? et quelles conséquences penses-tu que cette politique pourrait avoir sur les marchés voisins?
Haut de page

Inscrit le: 31 Aoû 2007
Messages: 121



Message Dimanche 12 Déc 2010 23h27 Répondre en citant

La monté des cours des cereales ne vient pas que de la ville mais des mauvaise crue.
Faut savoir une chose c'est a une epoque du temps de papysis et de tiburse au bureau , ils ont achettez tout le pain qu'ils pouvais sans se souciez des concesquance que sa pourais engendrer .
Je m'explique , la ville a fais beaucoup d'achats de pain sous leur mandats et les boulanger ont produit tant qu'il pouvais .Quand cheyenne a pris le bureau elle c'est vue envahie non seulement par le marché mais le stock de la ville ou il y avais plus de 1000 miches , je pence pas que ce soit normal d'ailleur .
Donc j'ai mis en place des taxes tres hautes et fais augmenté leur pris , mais faut quand meme savoir que des crue a 35% ont favorisé cette hausse aussi .
La ville ne peut se permettre aujourd'huit de favorisé que les boulanger , je prefere achetté des marchandise plus cher pour revendre au marchant se qui permet que beaucoup plus de monde en profite .
Une derniere chose qu'il faut savoir c'est que la ville en achetant tout le pain ne fovorise que certaine personne au detriment d'autres , on achette tres regulierment au meme boulangé


Dernière édition par joseph21 le Dimanche 12 Déc 2010 23h43; édité 2 fois
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité








Message Dimanche 12 Déc 2010 23h29 Répondre en citant

quel intérêt de bloquer les fourchettes basses des céréales et de mettre des taxes exorbitantes dans ce cas?
Haut de page

Inscrit le: 31 Aoû 2007
Messages: 121



Message Dimanche 12 Déc 2010 23h42 Répondre en citant

Si tu a une solution suis preneur .
Tu a qu'a m'expliqué

La ville a se jour achettée pour 15 000 db de miche et de galette encore pour desengorgé le marché es normal ?
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Inscrit le: 11 Déc 2007
Messages: 1438
Localisation: Meidoum, dans la cuisine


Message Lundi 13 Déc 2010 0h43 Répondre en citant

Suis pas de Guizeh, et n'y ait aucun atelier. mais le sujet m'intéresse

Et tenter de ne plus acheter ? Tant pis pour l'engorgement, si le prix baisse trop, les boulangers seront bien obligés de se tourner vers autre chose, ou alors les itinérants prendront le relai en débarrassant le marché pour les comptoirs ?

A noter toutefois, (mais çà tu le sais certainement) que l'achat de pain permet également l'écoulement d'autres productions par réaction en chaine : roseaux, vanneries, lait, argile, poterie, blé, orge, fileries, tisseries et, ce qui n'est pas négligeable pour la ville, la foire aux bestiaux.

Quant à dire que le pain stocké est gênant, je ne vois pas bien en quoi, le stock est valorisé en debens dans le bilan.
Bon, nous ne sommes pas encore habitués à voir les stocks d'une ville gonfler démesurément, mais si la baisse des soldats, et le non écoulement des marchandises du comptoir continuent sur cette pente, je crois qu'on y viendra...



Le bonheur est né de l'altruisme et le malheur de l'égoïsme. Bouddha
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Inscrit le: 11 Juin 2009
Messages: 198
Localisation: 69


Message Lundi 13 Déc 2010 1h21 Répondre en citant

Je trouve plus intéressant que l'inventaire de la ville soit valorisé par un stock conséquent de matières premières qui profitent aux artisans plutôt qu'en pain et autres nourritures qui ne lui sont d'aucune utilité ;) d'où l'intérêt des échanges aux comptoirs, encore faut-il avoir suffisamment de volontaires avec des moyens conséquents pour emporter tout ça, et comme je le disais plus haut, les échanges aux comptoirs sont maintenant limités...

Quant-à laisser le pain et n'acheter que les quantités nécessaires pour nourrir les soldats et avoir quelques jours d'avance, c'est ce que j'ai fais à mon précédent mandat... non seulement le marché s'engorge de façon impressionnante en l'espace de quelques jours seulement, mais en plus, les boulangers râlent... (pas tous quand-même hein, je vais pas jeter la pierre à mes concitoyens :dent: )

Le problème, c'est qu'il est impossible de contenter tout le monde...

J'ai moi-même une boulangerie à Guizeh, j'ai totalement cessé de vendre mon pain (et je ne suis pas la seule), je le stock pour l'échanger... le fait est que la boulangerie est souvent l'un des premiers ateliers construits, et si nous autres nobles pouvons nous permettre de stocker, car nous disposons de plusieurs autres ateliers, ce n'est pas forcément le cas des citoyens ou bourgeois qui comptent sur cette rentrée d'argent régulière...

J'ignore si l'augmentation du prix des céréales va encourager les joueurs à se tourner vers d'autres ateliers... ce que je sais en revanche, c'est que ce qui a été fait pour le pain ces derniers temps n'a pas fonctionné: si la ville achète tout le pain, elle encourage les boulangers à continuer et se retrouve avec un stock à nourrir les soldats pendant les 10 mandats à venir (bon, ok, j'exagère un peu, quoique? lol), si la ville n'achète que le nécessaire, il y a engorgements et mécontents, si la ville achète tout et échange aux comptoirs, elle fait rentrer des matières premières, ce qui est une bonne chose, mais encourage aussi les boulangers à continuer à produire et c'est à nouveau le cercle vicieux...

Pour ma part, soyons clair, je n'achèterai pas de céréales hors de prix pour faire tourner ma boulangerie... au pire, elle sera démolie au profit d'un autre atelier... si chacun produisait en fonction du marché, on n'en serait pas là, mais le fait est que beaucoup de joueurs ne regardent pas le marché et ne calculent pas! Nous avons déjà connu des périodes de hausse du prix des céréales, cela n'a pas entrainé une hausse du prix du pain, ni une diminution de la production boulangère... quand on voit des annonces pour semer et récolter des champs au salaire maximum avec une crue à 35%, on se rend bien compte que certains joueurs ne font pas le moindre calcul de rentabilité.

Par bonheur, le fait que la hausse du prix des céréales suscite un mécontentement prouve qu'il y a des joueurs qui calculent et ne produisent que si cela est rentable. Ceux-là arrêteront peut-être de produire du pain, ce qui règlerait une partie du problème :dent:
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité








Message Lundi 13 Déc 2010 3h56 Répondre en citant

Bonsoir,

Merci à tous pour cette discussion. C'est un débat ma foi fort intéressant, pour ne pas dire d'actualité, car la situation boulangère de Guizeh est déjà la situation d'autres villes et à terme sera très certainement un problème pour l'ensemble d'Egyptis (hors capitale peut-être...)

Le réel souci, n'est pas la production boulangère qu'absorbait encore très bien les soldats avant que Pharaon ne décide de faire le "grand nettoyage", mais bien la capacité d’absorption des soldats en baisse constante... Ceci dit, ca tendrait à se stabiliser, à voir dans le futur, en tous les cas, ca ne sera effectivement plus l'exode boulanger comme auparavant...

J'aimerai relevé plusieurs choses pour poursuivre la discussion qui ont toute leur importance !

Joseph21 a écrit:
La monté des cours des cereales ne vient pas que de la ville mais des mauvaise crue.


Pas que, tu as raison, mais en majeure partie par contre bien...
Avant ces élections, et avant même jeudi, votre marché céréalier ressemblait à la majorité des autres marchés....
Je ne pense pas qu'il faille prendre la crue comme cause principale, mais bien annoncer clairement la volonté délibérée de la ville à faire monter les prix du blé et de l'orge. C'est la politique choisie actuellement si je ne me trompe.
Au vu des achats de la ville et de la politique sur la fourchette basse qui est désormais serrée à 2%( ce qui donne de l'orge à mini 36 dbs et du blé à mini 26 dbs ...), la crue n'a un effet que marginal pour ne pas dire nul.

Première question qui m'était venu à l'esprit en voyant cela, c'est et le sorgho alors? cet énorme dépôt de plus de 670 héquats, lui il a pas disparu.

Après lecture des différents post, je comprends désormais mieux.

Jospeh21 a écrit:
La ville ne peut se permettre aujourd'huit de favorisé que les boulanger , je prefere achetté des marchandise plus cher pour revendre au marchant se qui permet que beaucoup plus de monde en profite .


Tu as entièrement raison !
C'est quelque chose que j'applique désormais en rachetant largement au dessus des prix marchands sauf coffres...
C'est une solution pour diversifier la production et tenter que les artisans se tournent vers d'autres ateliers que la boulangerie.
Ceci dit, il y a un effet pervers à la chose, c'est forcément une "légère" hausse des salaires ce qui est tout à fait compréhensible d'ailleurs, la concurrence à l'appe étant un peu plus importante...

Jospeh21 a écrit:
Une derniere chose qu'il faut savoir c'est que la ville en achetant tout le pain ne fovorise que certaine personne au detriment d'autres , on achette tres regulierment au meme boulangé


C'est en effet une réflexion que j'entends souvent, et par expérience, effectivement, ca se vérifie, très régulièrement, pour ne pas dire toujours, les mêmes pseudos...
Mais justement alors, si ce sont toujours les mêmes, souvent nobles ou érudits, pourquoi ne pas tout simplement laisser le marché se réguler de lui-même et subir la même concurrence que l'ensemble des autres produits ?


La réelle question à se poser...

Un nomarque doit-il contraindre et forcer ses administrés à jouer comme il l'entend ou bien s'adapter à leur manière de jouer, quite à comme le souligne Cheyenne, qu'il y ait des mécontents ? Cela dans l'intérêt du jeu de tout un chacun qui s'adapte aux fluctuations du marché, aux nouvelles dispositions mise en place par Pharaon, et aux différents facteurs faisant qu'un marché évolue dans un sens ou bien dans un autre ?

Au delà de la volonté à trouver une solution à non pas une surproduction boulangère, mais bien un nouveau facteur de jeu sans doute voulu par Pharaon, car il est certain qu'il réfléchit à ce qu'il fait et aux conséquences de ses actes. Il y a surtout une volonté affichée à dire à certains joueurs de changer leur mode de jeu ..........

Je me souviens d'ailleurs à ce sujet d'une réflexion d'un ancien conseiller "décédé" il n'y a pas si longtemps dans le cadre d'une discussion sur une politique que j'avais mené et qu'un candidat souhaitait tenter à Nekhen

==> Campagne de Nekhen du 03 au 09 mai 2010 http://www.egyptis.com/forum/viewtopic.php?t=19...erie&start=45

Bérénice a écrit:
Sans rentrer trop dans les détails, les effets pervers sont dûs, simplement, au fait qu’il est impossible d’interdire la commercialisation et même la culture des légumes.
(...)
Ensuite, les joueurs ne souhaitant pas investir dans les carac à fond, s’ils calculent, vont se tourner vers les produits de boulangerie. Et cela permettra d’enrichir encore plus les boulangers, du moins ceux deja installés (parce que la poule aux œufs d’or n’est pas éternelle) …..
Enfin, cela limite une liberté de jeu.


Et il avait vu juste, on est en plein dedans :lol: :lunettes:

Cheyenne a écrit:
Quant-à laisser le pain et n'acheter que les quantités nécessaires pour nourrir les soldats et avoir quelques jours d'avance, c'est ce que j'ai fais à mon précédent mandat... non seulement le marché s'engorge de façon impressionnante en l'espace de quelques jours seulement, mais en plus, les boulangers râlent... (pas tous quand-même hein, je vais pas jeter la pierre à mes concitoyens )

Le problème, c'est qu'il est impossible de contenter tout le monde...


Pourquoi avoir dans ce cadre là, décider de mettre le compte ville en situation de quasi monopole sur l'orge en la vendant moins chère que les agriculteurs et/ou itinérants ?
Vu vos salaires, le prix du lait, et ce prix de 30.95 choisi par tes soins, quoi de plus rentable qu'une boulangerie ?
Pourquoi ne pas avoir tout simplement laissé le marché céréalier se réguler tout seul sans intervention de la ville ?

Cheyenne a écrit:
Pour ma part, soyons clair, je n'achèterai pas de céréales hors de prix pour faire tourner ma boulangerie... au pire, elle sera démolie au profit d'un autre atelier... si chacun produisait en fonction du marché, on n'en serait pas là, mais le fait est que beaucoup de joueurs ne regardent pas le marché et ne calculent pas! Nous avons déjà connu des périodes de hausse du prix des céréales, cela n'a pas entrainé une hausse du prix du pain, ni une diminution de la production boulangère... quand on voit des annonces pour semer et récolter des champs au salaire maximum avec une crue à 35%, on se rend bien compte que certains joueurs ne font pas le moindre calcul de rentabilité.


C'est ton choix !
Mais la majorité des artisans, ils ont quoi à côté de leur boulangerie ? Très vraisemblablement un champ non ?
Combien de boulangerie pensez-vous forcer à fermer leurs portes? Tu dis toi-même envisager la destruction de ton atelier... 4-5-6 ? Grand maximum ... Ca ne représente pas grand chose finalement comme quantité produite...

L'artisans malin avec un champ il va faire quoi ? Ben il va semer... et acheter son sorgho dans le paquet à 29.70 pour faire tourner sa ferme s'il en a une... Au final, il ne sera nullement pénalisé, et il aura contourné en moins de temps qu'il faut pour ne le dire, la contrainte mise en place...
Et celui qui n'en a pas, ben il en achète s'il en a les moyens... En tout les cas, ca ne gènera finalement personne, sauf bien évidemment les délocalisateurs qui au vu de la taxe et des prix définis par la ville, détruira effectivement pour construire une pêcherie vu que TOUT est taxé sauf les dattes :fou:

Parce que ne nous voilons pas la face, Guizeh est attractive pour ses salaires ! Mais pas que .......................
Votre politique de fourchette haute serrée en 2% sur les roseaux, ben elle fait mes affaires, et très certainement celles d'autres délocalisateurs ;)
On n'a plus qu'à se pencher pour acheter et aller revendre ailleurs :dent: :dent:
Elle est bloquée à 11.91 en haute ^^ Avec un gros dépôt à 11.90, en gros, obligation pour les récolteurs qui doivent vendre en dessous, ce qui fait le bonheur des itinérants, et clairement, mes affaires
Pour cela, je dois avouer, même si je ne la comprends pas, ni ne la conçois, cette politique sur le roseau, à titre personnel, je l'adore !

Cheyenne a écrit:
Par bonheur, le fait que la hausse du prix des céréales suscite un mécontentement prouve qu'il y a des joueurs qui calculent et ne produisent que si cela est rentable. Ceux-là arrêteront peut-être de produire du pain, ce qui règlerait une partie du problème

Comme je l'ai dit plus haut, avec un champ, ca ne changera rien, que du contraire, et pour les autres, la pêcherie est tout bénéf vu que vous soutenez aussi le cours du poisson


La contrainte est une solution parmi tant d'autres, que perso, je n'accepte pas, mais voyez comment il sera facile pour tout le monde de se retourner, sauf bien évidemment pour les plus jeunes, qui continueront à être mis en concurrence avec les nobles et érudits possédant au moins un champ

Les seuls pénalisés, et ils le sont déjà de toute façon du fait de cette situation en caserne, ce seront les plus jeunes, mais très certainement pas les autres :)

Bonne nuit Guizeh !
Haut de page

Inscrit le: 11 Juin 2009
Messages: 198
Localisation: 69


Message Lundi 13 Déc 2010 10h48 Répondre en citant

Flat' a écrit:
Bonsoir,

Merci à tous pour cette discussion. C'est un débat ma foi fort intéressant, pour ne pas dire d'actualité, car la situation boulangère de Guizeh est déjà la situation d'autres villes et à terme sera très certainement un problème pour l'ensemble d'Egyptis (hors capitale peut-être...)

Le réel souci, n'est pas la production boulangère qu'absorbait encore très bien les soldats avant que Pharaon ne décide de faire le "grand nettoyage", mais bien la capacité d’absorption des soldats en baisse constante... Ceci dit, ca tendrait à se stabiliser, à voir dans le futur, en tous les cas, ca ne sera effectivement plus l'exode boulanger comme auparavant...


Le débat est effectivement très intéressant et d'actualité...

Flat' a écrit:
Jospeh21 a écrit:
La ville ne peut se permettre aujourd'huit de favorisé que les boulanger , je prefere achetté des marchandise plus cher pour revendre au marchant se qui permet que beaucoup plus de monde en profite .


Tu as entièrement raison !
C'est quelque chose que j'applique désormais en rachetant largement au dessus des prix marchands sauf coffres...
C'est une solution pour diversifier la production et tenter que les artisans se tournent vers d'autres ateliers que la boulangerie.


Tout à fait d'accord avec vous deux.

Flat' a écrit:
Jospeh21 a écrit:
Une derniere chose qu'il faut savoir c'est que la ville en achetant tout le pain ne fovorise que certaine personne au detriment d'autres , on achette tres regulierment au meme boulangé


C'est en effet une réflexion que j'entends souvent, et par expérience, effectivement, ca se vérifie, très régulièrement, pour ne pas dire toujours, les mêmes pseudos...
Mais justement alors, si ce sont toujours les mêmes, souvent nobles ou érudits, pourquoi ne pas tout simplement laisser le marché se réguler de lui-même et subir la même concurrence que l'ensemble des autres produits ?


Là par contre, je ne suis pas d'accord avec toi. Au contraire, il n'y a pas que des nobles et érudits dans les vendeurs de pain réguliers, mais bien des citoyens et bourgeois qui eux, comptent réellement sur cette rentrée d'argent, car ils ne disposent pas de beaucoup d'autres ateliers à côté de leur boulangerie.

Flat' a écrit:
La réelle question à se poser...

Un nomarque doit-il contraindre et forcer ses administrés à jouer comme il l'entend ou bien s'adapter à leur manière de jouer, quite à comme le souligne Cheyenne, qu'il y ait des mécontents ? Cela dans l'intérêt du jeu de tout un chacun qui s'adapte aux fluctuations du marché, aux nouvelles dispositions mise en place par Pharaon, et aux différents facteurs faisant qu'un marché évolue dans un sens ou bien dans un autre ?

Au delà de la volonté à trouver une solution à non pas une surproduction boulangère, mais bien un nouveau facteur de jeu sans doute voulu par Pharaon, car il est certain qu'il réfléchit à ce qu'il fait et aux conséquences de ses actes. Il y a surtout une volonté affichée à dire à certains joueurs de changer leur mode de jeu ..........


C'est l'éternel débat et la source des guerres politiques internes! :dent:
Où se situe le juste milieu, dans quelle mesure la ville doit-être intervenir et contrôler le marché. Certains ne font rien et laissent faire, d'autres agissent, interviennent beaucoup, tentent de tout mette "sous contrôle", d'autres tâchent de trouver un juste milieu, mais ce juste milieu n'est pas le même pour tout le monde... ;)

Sans pour autant dire à certains joueurs de changer leur mode de jeu, il me semble qu'Egyptis est un jeu de gestion, et qu'il n'est pas totalement aberrant d'encourager les joueurs à produire en fonction du marché et à calculer avant de lancer une production. La limite entre "encourager" et "contraindre" est subjective et sans doute pas la même pour tout le monde, encore une fois! :p

Flat' a écrit:
Cheyenne a écrit:
Quant-à laisser le pain et n'acheter que les quantités nécessaires pour nourrir les soldats et avoir quelques jours d'avance, c'est ce que j'ai fais à mon précédent mandat... non seulement le marché s'engorge de façon impressionnante en l'espace de quelques jours seulement, mais en plus, les boulangers râlent... (pas tous quand-même hein, je vais pas jeter la pierre à mes concitoyens )

Le problème, c'est qu'il est impossible de contenter tout le monde...


Pourquoi avoir dans ce cadre là, décider de mettre le compte ville en situation de quasi monopole sur l'orge en la vendant moins chère que les agriculteurs et/ou itinérants ?
Vu vos salaires, le prix du lait, et ce prix de 30.95 choisi par tes soins, quoi de plus rentable qu'une boulangerie ?
Pourquoi ne pas avoir tout simplement laissé le marché céréalier se réguler tout seul sans intervention de la ville ?


En effet, lors de mon précédent mandat, je suis arrivée au bureau en plein période de hausse des céréales suite à un épisode de mauvaise crue, et j'ai voulu ramener le cours des céréales dans des proportions disons "normales", à l'aide des taxes, de la fourchette, et en mettant en vente des céréales que la ville avait en stock à un prix qui me semblait disons... "normal". C'est là que Joseph21 et moi avons une façon sensiblement différente d'aborder la gestion de la ville. Là où j'essaie de maintenir des prix stables et de sensibiliser les joueurs en leur expliquant simplement que la ville n'achètera que le pain nécessaire et pas plus, Joseph21 lui, agit et intervient par tous les moyens à sa disposition pour tenter d'enrayer le problème, même s'il doit susciter un certain mécontentement et contraindre les joueurs à réfléchir.

Lorsque je suis arrivée au bureau, comme l'a fait remarquer Jospeh21, le marché du pain n'était pas tellement engorgé, car l'équipe nomarquale précédente achetait tout le pain. J'avais donc un gros stock à l'aide sociale, mais sans pour autant m'être rendue compte immédiatement de l'importance du problème. Mon précédent passage au bureau datait de la période estivale, le nombre de soldats en caserne était plus important et la production boulangère moindre, en raison des vacances, sans doute. Ce n'est que lorsque j'ai commencé à n'acheter que les quantités de pain nécessaires et pas plus que j'ai vraiment pris conscience du problème. Le prix de l'orge et du blé s'était déjà stabilisé... je n'allais tout le même pas provoquer une hausse du prix des céréales que j'avais moi-même enrayée :dent:

De plus, comme je l'ai dit plus haut, parmi les boulangers Guizéhens, il y a vraiment des "petits" joueurs qui comptent réellement sur la vente de leur pain... j'espérais (à tort) que les gros joueurs qui peuvent se permettre de faire tourner d'autres ateliers que leur boulangerie le feraient en voyant que la ville n'achetait que le pain qui lui était nécessaire et pas plus... laissant ainsi la vente de pain à ceux qui n'ont pas le choix de faire tourner d'autres ateliers. Je sais, je sais, on n'est pas au pays des Bisounours :p

Flat' a écrit:
Cheyenne a écrit:
Pour ma part, soyons clair, je n'achèterai pas de céréales hors de prix pour faire tourner ma boulangerie... au pire, elle sera démolie au profit d'un autre atelier... si chacun produisait en fonction du marché, on n'en serait pas là, mais le fait est que beaucoup de joueurs ne regardent pas le marché et ne calculent pas! Nous avons déjà connu des périodes de hausse du prix des céréales, cela n'a pas entrainé une hausse du prix du pain, ni une diminution de la production boulangère... quand on voit des annonces pour semer et récolter des champs au salaire maximum avec une crue à 35%, on se rend bien compte que certains joueurs ne font pas le moindre calcul de rentabilité.


C'est ton choix !
Mais la majorité des artisans, ils ont quoi à côté de leur boulangerie ? Très vraisemblablement un champ non ?
Combien de boulangerie pensez-vous forcer à fermer leurs portes? Tu dis toi-même envisager la destruction de ton atelier... 4-5-6 ? Grand maximum ... Ca ne représente pas grand chose finalement comme quantité produite...


Ne me parle pas comme si j'étais encore au bureau, ce n'est pas le cas :dent: Et je n'ai pas la prétention de forcer qui que ce soit à quoi que ce soit.

Je me suis contentée d'analyser et d'expliquer la politique de Joseph21 sans la cautionner ni la dénigrer. Comme je l'ai dit, j'ignore si l'augmentation du prix des céréales aura réellement un impact sur la production de pain, car j'ai vu des période de hausse totalement hallucinante du prix des céréales sans que cela n'ait un impact sur le prix du pain ou la quantité produite... mais c'est une façon comme une autre d'essayer de sensibiliser les joueurs, qui a le mérite d'être tentée... puisque ce qui a été fait auparavant (y compris par moi lors de mon mandat) s'est avéré inefficace pour limiter la vente de pain...

Flat' a écrit:
Cheyenne a écrit:
Par bonheur, le fait que la hausse du prix des céréales suscite un mécontentement prouve qu'il y a des joueurs qui calculent et ne produisent que si cela est rentable. Ceux-là arrêteront peut-être de produire du pain, ce qui règlerait une partie du problème


Comme je l'ai dit plus haut, avec un champ, ca ne changera rien, que du contraire, et pour les autres, la pêcherie est tout bénéf vu que vous soutenez aussi le cours du poisson


Tu as sans doute raison, mais dans ce cas, quelle est la solution? Est-ce qu'il y en a une d'ailleurs?
Pour le poisson, être intervenue à plusieurs reprises pour désengorger le marché lors de mes mandats, je crois aujourd'hui que le mieux est de laisser faire au fond, et je crois que Joseph21 est arrivé à cette même conclusion puisqu'il n'est pas intervenu une seule fois sur le poisson depuis le début de son mandat...

Flat' a écrit:
La contrainte est une solution parmi tant d'autres, que perso, je n'accepte pas, mais voyez comment il sera facile pour tout le monde de se retourner, sauf bien évidemment pour les plus jeunes, qui continueront à être mis en concurrence avec les nobles et érudits possédant au moins un champ

Les seuls pénalisés, et ils le sont déjà de toute façon du fait de cette situation en caserne, ce seront les plus jeunes, mais très certainement pas les autres :)


Tout comme toi, je ne suis pas fan de la contrainte, mais je peux comprendre qu'un nomarque en arrive à cette solution lorsque tout le reste échoue...
Tout comme toi, je m'inquiète du sort des plus jeunes joueurs et des difficultés qu'ils rencontrent.
Mais en laissant faire, en laissant le marché s'engorger, on ne leur rend pas service! N'oublions pas qu'à cause de la persuasion, les plus petits joueurs sont les derniers à vendre, en cas d'engorgement excessifs, ce sont eux qui ne vendent pas, ce sont eux qui sont obligés de faire baisser les prix pour espérer vendre un peu, quitte à vendre à perte, pour gagner quelques Debens, et c'est à eux que nous ne rendons pas service! Je me trompe???

En tout cas, cette conversation est intéressante et je la suis avec beaucoup d'intérêt. Merci à tous pour la courtoisie de ce débat :)
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité








Message Lundi 13 Déc 2010 11h36 Répondre en citant

Cheyenne a écrit:

Tout comme toi, je ne suis pas fan de la contrainte, mais je peux comprendre qu'un nomarque en arrive à cette solution lorsque tout le reste échoue...
Tout comme toi, je m'inquiète du sort des plus jeunes joueurs et des difficultés qu'ils rencontrent.
Mais en laissant faire, en laissant le marché s'engorger, on ne leur rend pas service! N'oublions pas qu'à cause de la persuasion, les plus petits joueurs sont les derniers à vendre, en cas d'engorgement excessifs, ce sont eux qui ne vendent pas, ce sont eux qui sont obligés de faire baisser les prix pour espérer vendre un peu, quitte à vendre à perte, pour gagner quelques Debens, et c'est à eux que nous ne rendons pas service! Je me trompe???

Je ne reprends que cette partie qui représente le nœud du problème.
Comme quasiment partout on avance la défense des petits pour justifier d'une décision.

analysons la situation. La hausse explosive des céréales avantage très clairement ceux qui ont des champs. Les boulangers voient leur marge diminuer dans un premier temps, elle risque de devenir négative dans un second temps. Du coup les galettes et miches risquent de voir leur prix grimper également. Résultat ceux qui achètent les galettes et les miches devront débourser plus. Qui dit hausse des matières premières, dit qu'on va essayer de gratter sur les salaires pour rester compétitif. Y aura-t-il une baisse des salaires ?
Si le nomarque avait plutôt pris son courage à deux mains et laisser le prix des miches et des galettes diminuer, les possesseurs auraient déjà profité d'une hausse légère du prix des céréales suite à la mauvaise crue. Les boulangers auraient gagné légèrement moins, ceux qui achètent le pain auraient payé un peu moins cher. Il y aurait peut être eu une baisse de salaire également mai dans l'ensemble l'évolution aurait été beaucoup plus lente.

Les "petits" effectivement pour vendre doivent s'aligner sur le prix le plus bas moins 0,05dbs. Et alors? ça a toujours été le cas. Vu qu'il est impossible aux villes de choisir à qui elles achètent (et heureusement sinon on imagine déjà les dérives) comment être sûr qu'on aide les plus jeunes? On ne peut pas. D'ailleurs, un bourgeois c'est un petit? Il peut posséder jusqu'à 5 parcelles tout de même. ça permet déjà une grand adaptabilité. un citoyen? s'il est malin il a gardé son champs, il a une boulangerie et ... un autre atelier rentable quoique pas forcément nécessaire. Là où il était sûr de faire un bon bénéfice en semant du sorgho et en achetant son orge pas trop cher (perso il me semble que je peux vendre mes galettes jusqu'à 32 ou 33dbs tout en restant rentable) et bien maintenant il vaut mieux pour lui de semer son orge pour faire tourner sa boulangerie (au passage il perd en persuasion puisque il autoproduit donc il sera encore plus difficile pour lui de vendre)

Vous souhaitez aider les "petits" mais avez vous bien analysé toutes les conséquences possibles de ce que vous faîtes?
Haut de page
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du forum » Nome de Guizeh Aller à la page 1, 2, 3 ... 18, 19, 20  Suivante



Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum





© Egyptis.com - Contact - Règlement du forum - Powered by phpBB © phpBB Group